×
Restitution
Restitution Par Ahlam NAZIH
Le 18/08/2022

Pour partager avec la société une partie de la richesse qu’il crée, le groupe OCP a choisi d’investir dans l’humain. L’université Mohammed VI polytechnique (UM6P), les... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Safi: 134 millions de DH pour restaurer le joyau "Ksar Bhar"

Par L'Economiste| Le 21/02/2021 - 10:42 | Partager
Safi: 134 millions de DH pour restaurer le joyau "Ksar Bhar"

Le Conseil communal de Safi a approuvé, lors de sa session du mois de février, la convention relative à la fortification de la façade maritime du "Ksar Bhar", sa réhabilitation, sa mise à niveau et sa transformation en un centre du patrimoine maritime national.

Ce projet bénéficiera d’un budget de 134 millions de DH, dont 104 millions qui financeront les études et les travaux de fortification de la façade maritime du Jorf Amouni et 3 millions de MDH pour les études et les travaux de restauration et de mise à niveau du Ksar Bhar. Il vise à valoriser l’un des joyaux architecturaux de la ville aujourd’hui menacé d’effondrement. Le financement de ce projet sera assuré par divers partenaires. Le ministère de l’Intérieur assurera ainsi une contribution de 30 millions DH, contre un budget de 80 millions provenant du ministère de l’équipement. Le département de la Culture (10 millions de DH), le conseil de la région (10 millions de DH) et la commune urbaine de Safi (4 millions de DH) participeront aussi au financement.

Selon l'accord, le ministère de l’Equipement sera chargé de mener les études et les travaux de fortification et la protection de la façade maritime de Ksar Bhar, alors que le département Culture) sera chargé des études et des travaux de restauration de ce site historique et sa transformation en un Centre de patrimoine maritime national.