×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Flash

    Rupture de médicaments antituberculeux: Le ministère dément

    Par L'Economiste| Le 01/12/2019 - 10:50 | Partager
    Rupture de médicaments antituberculeux: Le ministère dément

    Le département de la Santé nie toute rupture de médicaments antituberculeux dans les structures de soins. Réagissant aux informations publiées par des journaux et sur les réseaux sociaux, le ministère affirme que l'approvisionnement des structures de soins en médicaments antituberculeux est "assuré sans aucune interruption".

    Les besoins en médicaments des patients atteints de tuberculose sont "toujours satisfaits sans interruption" grâce aux efforts "considérables" de l’ensemble des professionnels de santé au niveau national, régional et provincial, affirme le ministère. La tutelle indique en outre qu’une enveloppe de 47 millions de DH est dédiée annuellement l'achat des médicaments antituberculeux de première et de deuxième ligne "qui sont délivrés régulièrement et gratuitement à la globalité des patients".

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc