×
+ L'ÉDITO
Par Radia LAHLOU
Le 18/01/2022
Fin utile

Il n’y a que les menaces du Père fouettard ou de l’épée de Damoclès qui font, encore et...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

RSK: 65.000 ha pour la promotion de l’entreprenariat agricole

Par L'Economiste| Le 27/11/2021 - 12:16 | Partager
RSK: 65.000 ha pour la promotion de l’entreprenariat agricole

La région de Rabat Salé Kénitra (R.S.K) passe à l’action pour la déclinaison des dispositions de la stratégie agricole "Génération Green" notamment en ce qui concerne l’axe "Nouvelle génération de jeunes entrepreneurs agricoles.

Pour l’opérationnalisation de ce dernier, un dispositif de gouvernance de l’entreprenariat des jeunes a été préparé par la direction régionale de l’Agriculture (DRA) de R.S.K. Les détails de ce dispositif ont été examinés avec les différents acteurs concernés lors d’une rencontre organisée jeudi dernier. En vue d’accompagner l’insertion professionnelle des jeunes et leur offrir des débouchés générateurs de revenus, le plan agricole régional (PAR) de la région a prévu deux leviers d’intervention. Le premier porte sur la mobilisation et la valorisation des terres collectives avec un objectif d’aider les jeunes à reprendre et à exploiter ces terres. A ce titre, « le PAR-RSK estime le potentiel de valorisation des terres collectives à plus de 65.000 ha répartis sur 4 provinces dont celle de Sidi Kacem qui accapare plus de 40% ».

Quant au nombre de candidats à bénéficier de cette offre, il « avoisine 29.000 personnes dont 17% seront des jeunes entrepreneurs et 82% sont des ayants droit dont figureront certainement des jeunes et des femmes », précise un communiqué de la DRA. Alors que le second levier se rapporte aux aides à l’entrepreneuriat par lesquelles on vise « d’encourager les jeunes à entreprendre et à créer des activités dans les services agricoles, les services para agricoles et les services digitaux ».

Pour ce volet, des services agricoles, para-agricoles et digitaux ont été identifiés à partir de l’analyse des principales filières pour faire ressortir ceux qui constituent des opportunités d’investissements et pour lesquelles des sociétés et des coopératives seront créées par des jeunes, est-il indiqué. Le potentiel de ces créations est estimé à 1.360 sociétés ou coopératives de services avec plus de 29.000 emplois.

N.E.A