×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Reprise des négociations entre Etats-Unis et talibans

    Par L'Economiste| Le 07/12/2019 - 10:17 | Partager
    Reprise des négociations entre Etats-Unis et talibans

    Les Etats-Unis ont repris aujourd'hui leurs négociations avec les talibans au Qatar, a déclaré une source américaine, trois mois après que le président Donald Trump a arrêté les efforts diplomatiques visant à mettre un terme au conflit en Afghanistan.

    "Les Etats-Unis ont rejoint les discussions aujourd'hui à Doha. Elles seront centrées sur la réduction des violences pour mener à des négociations interafghanes et à un cessez-le-feu", a indiqué cette source proche du dossier, citée par des médias.

    L'envoyé spécial américain Zalmay Khalilzad, récemment en charge des pourparlers avec les talibans, était à Kaboul mercredi, quelques jours après que Trump a suggéré la reprise des discussions avec les insurgés. "Khalilzad est à Kaboul et doit rencontrer le président (Ashraf Ghani) et d'autres responsables afghans ensuite", a dit un haut responsable afghan, ajoutant que la reprise des pourparlers avec les talibans serait au menu des discussions.

    Les Etats-Unis et les talibans paraissaient sur le point de conclure en septembre un accord sur le retrait des troupes américaines, après un an de discussions. Le président Trump avait alors suspendu les pourparlers après un attentat, revendiqué par les insurgés, qui avait tué plusieurs personnes dont un soldat américain. Le projet d'accord prévoyait que les talibans s'engagent sur plusieurs contreparties, notamment des garanties de sécurité et l'ouverture d'un dialogue avec des responsables du gouvernement.

    Lors d'une récente visite aux troupes américaines près de Kaboul, Trump a assuré que "les talibans veulent un accord, et nous les rencontrons". Les autorités afghanes avaient vu plutôt d'un bon oeil la rupture des pourparlers, dont elles avaient été tenues à l'écart. Elles ont réclamé depuis d'être associées à d'éventuelles discussions sur un accord menant à la paix.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc