×
Gâchis
Gâchis Par Ahlam NAZIH
Le 09/08/2022

Contrairement à d’autres pays, au Maroc, que vous soyez diplômé ou pas, cela ne change pas vraiment grand-chose à la probabilité que vous vous retrouviez en dehors du marché de... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Rentrée 2021-2022: 8 millions d'élèves rejoignent les bancs de l’école

Par L'Economiste| Le 02/10/2021 - 10:24 | Partager
Rentrée 2021-2022: 8 millions d

Dans un climat marqué par le strict respect des mesures sanitaires imposées en milieu scolaire, les établissements scolaires du Royaume ont accueilli, ce vendredi, plus de 8 millions d'élèves.

Le démarrage effectif des cours au titre de l’année scolaire 2021-2022 a eu lieu comme prévu le 1er octobre dans les établissements scolaires du secteur public et privé, selon le mode d'enseignement présentiel, dans le plein respect du protocole sanitaire mis en place en collaboration avec le ministère de la Santé.

Selon les données du ministère de l’Éducation nationale un total de 8.736.000 millions d’élèves devaient rejoindre les bancs de l’école, dont 985.428 inscrits en préscolaire. Le nombre des élèves de la première année primaire devrait atteindre 762.815, dont 351.874 en milieu rural, 107.895 dans le secteur privé et 15.021 dans l'enseignement originel.

Ainsi, 11.685 établissements dont 139 nouvelles structures et 27 écoles communautaires ont accueilli les élèves, mobilisant quelque 332.911 enseignants, parmi eux 15.000 nouveaux cadres des Académies régionales d’éducation et de formation et 2.000 cadres de soutien administratif, éducatif et social.

De même, six nouveaux internats ont vu le jour à l'occasion de cette nouvelle rentrée scolaire, a précisé le ministère dans un communiqué, ajoutant que 227.905 élèves (dont 116.392 filles) bénéficient des services d’internats pour poursuivre leurs études. Selon la même source, cette année sera marquée par le lancement d’une étape expérimentale du système de cantines dans toutes les académies régionales ainsi que par l’augmentation du nombre de bénéficiaires du transport scolaire dont tireront profit 386.478 élèves (196.394 filles).

Cette rentrée scolaire offre l'opportunité de poursuivre la mise en œuvre des projets stratégiques de la loi-cadre 51-17 relative au système d'éducation, de formation et de recherche scientifique, notamment le chantier de développement et de généralisation de l’enseignement préscolaire, en prévoyant d’atteindre 75.000 nouveaux enfants inscrits dans ce cycle. Pour y parvenir, 3.554 classes supplémentaires ont été mises en place, en coopération avec les différents partenaires du ministère, dont l’initiative nationale pour le développement humain (INDH). Concernant l’éducation inclusive des enfants en situation de handicap, 560 établissements scolaires se sont spécialisés dans ce mode d’enseignement, portant leur nombre total à 2.920 structures au niveau national.

Il a été procédé à ce titre à l'équipement de 810 salles pour la rééducation, le suivi et l’accompagnement des élèves en situation de handicap. En outre, 140 "écoles de la deuxième chance" ont été aménagées pour contribuer à la lutte contre le décrochage scolaire et permettre aux enfants déscolarisés de reprendre le chemin de l’école. Cette rentrée scolaire a été également marquée par la généralisation du programme "Sport-études" au niveau de cinq AREF supplémentaires, à savoir la région de Dakhla-Oued Eddahab, Laâyoune-Sakia El Hamra, Guelmim-Oued Noun, Souss-Massa et Draa-Tafilalet.

Sur un autre volet, le ministère a indiqué que près de 4.701.432 élèves bénéficieront de l’Initiative royale "un million de cartables" au titre de l’année scolaire 2021-2022, dont 233.650 filles. Selon le ministère, 2,611 millions d’élèves dont plus de 1,2 million de filles devront profiter du programme Tayssir des transferts monétaires conditionnels, qui fournit un appui financier aux familles pauvres, en vue de limiter la déperdition scolaire.