×
Restitution
Restitution Par Ahlam NAZIH
Le 18/08/2022

Pour partager avec la société une partie de la richesse qu’il crée, le groupe OCP a choisi d’investir dans l’humain. L’université Mohammed VI polytechnique (UM6P), les... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Rabat-Salé-Kénitra: Plus de 112.000 ha pour les cultures de printemps

Par L'Economiste| Le 15/04/2022 - 10:32 | Partager
Rabat-Salé-Kénitra: Plus de 112.000 ha pour les cultures de printemps

La Région Rabat Salé Kénitra (R.S.K) a connu des précipitations importantes durant le mois de mars et la première semaine d’avril 2022 de la campagne agricole actuelle dont le cumul régional moyen a atteint au 10 avril, plus de 110 mm, selon un communiqué la DRA de R.S.K. Cela aura un impact positif sur le taux de remplissage des barrages à savoir : Idriss 1er (58%), El Wahda (57,6%) et El Kensra (25,2%). Ce qui permet d’afficher un optimisme de la part de la DRA quant aux cultures de printemps. Il s’agit des céréales du printemps, les légumineuses, principalement le pois chiche et le haricot sec, les oléagineux notamment le tournesol et l’arachide, les cultures fourragères et les cultures maraîchères, est-il rappelé. Au niveau de la région, le programme des grandes cultures de printemps devrait dépasser 112.900 ha dont 12.800 ha des céréales de printemps, 6.000 ha de maïs grain, 38.000 ha de légumineuses alimentaires, 20.000 ha de cultures fourragères, 31.000 ha de cultures oléagineuses et 11.110 ha des cultures maraîchères.

Quant aux cultures maraîchères, « la région compte réaliser un programme très important durant cette campagne agricole qui s’élèvera à 58.030 ha dont 28.150 ha en automne, 13.770 ha en hiver, 11.110 ha en printemps et 5.000 ha en été ». En dépit du déficit hydrique enregistré au début de cette campagne agricole, le déroulement de cette dernière a été marqué par un ensemble de réalisations importantes du programme des cultures d’automne, qui ont atteint une superficie de 729 000 ha dépassant ainsi le programme arrêté, selon la DRA. A ce titre, cette dernière précise que « les réalisations d’automne ont concerné principalement, la mise en place d’une superficie de 531.000 ha de céréales d’automne, 22.300 ha de légumineuses alimentaires, 9.000 ha de betterave à sucre, 109.900 ha de cultures fourragères et 1.360 ha de colza ».

N.E.A.