×
Chandelle
Chandelle Par Meriem OUDGHIRI
Le 02/12/2022

La baraka est avec le Maroc. Cette espèce de talisman ou de pouvoir de protection comme un bouclier, ancré dans les coutumes et la vie de tous les jours. «On va y... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Rabat, capitale culturelle du monde islamique

Par L'Economiste| Le 06/11/2021 - 10:26 | Partager
Rabat, capitale culturelle du monde islamique

La ville de Rabat a été désignée capitale culturelle du monde islamique pour l'année 2022, a annoncé, vendredi, le directeur général de l'Organisation du monde islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO), Salem Ben Mohamed El Malek.

Cette annonce a été faite lors d'une conférence de presse conjointe avec le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, au siège du ministère à Rabat.

A cette occasion, El Malek a indiqué que le choix de Rabat "nous place devant un grand défi, celui d’œuvrer à ce que cette ville soit la ville des lumières et du savoir, comme devrait l’être toute autre capitale culturelle dans le monde islamique". "C’est la moindre des choses à offrir à cette ville qui abrite le siège de l’ISESCO", a t-il ajouté, tout en exprimant ses remerciements et sa gratitude à SM le Roi Mohammed VI pour Son soutien constant à l'ISESCO.

Il a ensuite souligné qu'une réunion consultative aura lieu le 22 novembre en vue de discuter des différents programmes que l'Organisation élabore conjointement avec le ministère. Pour sa part, M. Bensaid a estimé que la désignation de la ville de Rabat comme capitale culturelle du monde islamique pour l'année 2022 contribuera à la relance culturelle post-covid au niveaux local et national. Un programme comportant une série d'activités et impliquant les différents secteurs gouvernementaux ainsi que les autorités locales de la région Rabat-Salé Kénitra, sera mis en place pour la circonstance, a-t-il ajouté.

Par la même occasion, M. Bensaid a souligné l’importance de cette rencontre qui témoigne de la densité du partenariat unifiant les deux parties dans les domaines de la culture et de la jeunesse.