×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Qui veut tuer le Conseil de la concurrence?

    Par L'Economiste| Le 27/12/2017 - 17:13 | Partager
    Qui veut tuer le Conseil de la concurrence?

    Le régulateur économique le plus emblématique est enterré de facto. Le mandat des anciens membres du Conseil de la concurrence a pris fin en octobre 2013! Aucun remplaçant même pas sur le banc de touche! La réforme du droit de la concurrence n’a pas trouvé visiblement preneur malgré l’adoption de tous ses décrets. Des avocats d’affaires nous témoignent souvent leur «hantise» face à des investisseurs étrangers soucieux d’êtres en règle: «Comment leur expliquer cette léthargie institutionnelle?» Avec en prime tout un débat sur la légalité des concentrations validée par la Primature sur la base du régime d’avant 2014. Pourtant, une bonne soixantaine de cas sont prêts: concentrations, entente sur les prix et abus de position dominante. Qui va les valider? Sans ses membres, le régulateur continue à jouer au figurant. Cette situation décrédibilise l’Etat-stratège auprès des bailleurs de fonds internationaux. La Banque mondiale appelle à une prise en charge des responsabilités régaliennes. Qui doit désigner les futurs 12 membres du Conseil de la concurrence et où bloque la machine?        

    F.F

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc