×
Leçons
Leçons Par Meriem OUDGHIRI
Le 29/11/2022

Encore une fois, le football a montré plus que du sport. Aucun parti politique, aucune organisation ne réussit l’exploit d’une telle mobilisation aux quatre coins de la... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Projets verts: L’AMEE se dote d’une "war room"

Par L'Economiste| Le 08/09/2021 - 09:05 | Partager
Projets verts: L’AMEE se dote d’une "war room"

Une “War Room Green Economy” a été lancée, mardi à Rabat, avec pour objectif de promouvoir un écosystème performant dédié au développement de projets verts, créateurs d’emploi et soutenant l’industrie nationale.

Cette nouvelle structure multipartite, inaugurée par le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie verte et numérique en partenariat avec l’Agence marocaine pour l’Efficacité énergétique (AMEE), vise la mise en place d’un cadre attractif pour l’émergence d’un écosystème favorable à l’économie verte. Elle permettra de générer de l’emploi "pérenne", de soutenir l’industrie marocaine à substituer les importations et augmenter les exportations tout en décarbonant ses process, d’améliorer la balance commerciale et de relancer l’économie post-covid à travers une banque de projets, explique-t-on.

Selon le DG de l’AMEE, Saïd Mouline, l’esprit de cette “War Room Green Economy” est de regrouper l’ensemble des projets liés aux énergies renouvelables, à l’efficacité énergétique, à la mobilité durable ou encore à l’économie circulaire, avec pour ambition de faciliter les investissements dans ces domaines aux acteurs aussi bien nationaux qu’internationaux. Dans cette “War Room”, l’AMEE ainsi que les différents partenaires œuvreront à faciliter et promouvoir des investissements inhérents à l’économie verte, à travers notamment un accompagnement technique, sur le plan foncier, financier et réglementaire, a ajouté Mouline.