×
Nouveau visage
Nouveau visage Par Mohamed CHAOUI
Le 23/09/2022

Lors de la 77e session de l’Assemblée générale des Nations unies à New York, on a assisté à la révélation d’un nouveau Akhannouch, avec un arabe parfait et un... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Produits alimentaires: Ce que veulent les consommateurs marocains

Par L'Economiste| Le 17/11/2021 - 10:47 | Partager
Produits alimentaires: Ce que veulent les consommateurs marocains

Les consommateurs marocains semblent de plus en plus exigeants en matière de qualité des produits qu’ils mettent dans leur assiette.

Selon une enquête du cabinet d’études marketing et sondage d’opinions, Averty Market Research & Intelligence, près de 90% des répondants sont prêts à adopter une alimentation saine afin d’éviter les risques sur leur santé. Mais la majorité estime que les informations clés permettant de s’assurer de la qualité des produits alimentaires qu’ils consomment "sont difficilement accessibles". L’enquête montre que la grande majorité des répondants déclarent qu’une alimentation ne respectant pas les critères de qualité "peut avoir un impact négatif direct sur la santé". Les risques les plus cités sont le cancer chez 95% des répondants, l’augmentation du taux de cholestérol (89%), l’obésité (82%) et les maladies cardio-vasculaires (72%). Pour définir un produit de qualité, les sondés évoquent d’abord produit frais (chez 49%), et un produit non transformé pour 23% des personne interviewées.

Des produits naturels, bio, sans pesticides et des aliments au bon goût sont aussi des critères cités spontanément pour décrire des produits de qualité.

Les sondés jugent aussi la qualité d’un produit par le mode de culture et d’élevage qui arrive en tête de liste, devant l’absence de pesticides, d’antibiotiques et d’hormones, l’origine et le circuit d’approvisionnement. Et si l’enquête montre aussi 78.8% des répondants déclarent avoir confiance dans la qualité générale des produits alimentaires disponibles sur le marché, 53% des répondants déplorent ne pas trouver d’informations relatives aux critères spécifiques de qualité. Une faille qui pourrait être préjudiciable au marché (producteurs et distributeurs).