×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

Flash

Presse et Communication: Les professionnels appellent à sauver le secteur

Par L'Economiste| Le 23/03/2020 - 13:24 | Partager
Presse et Communication: Les professionnels appellent à sauver le secteur

La presse papier et les métiers de la communication sont parmi les secteurs très impactés par la crise actuelle engendrée par la pandémie du coronavirus. Les professionnels du secteur de la communication, du marketing et de la publicité appellent ainsi à sauver ce secteur en déployant tous les efforts permettant de maintenir leur activité. L’Union des agences conseil en communication (UACC) et l’Association "Les Impériales" ont en ce sens lancé un appel à solidarité à destination des acteurs économiques, marques et annonceurs, et associations professionnelles représentatives (Groupement des Annonceurs du Maroc, CGEM...) pour sauvegarder l’activité.

"Car de notre activité, même réduite, dépend celle des autres ; il suffit qu’un maillon de la chaîne se désengage pour que la totalité de la chaine se brise, parfois de manière irréversible", relèvent l’UACC et Les Impériales. Les deux organisations demandent aux acteurs économiques, chefs d’entreprise, décideurs marketing, communication, RH, financiers, et achats, de "respecter leurs engagements auprès des agences conseil en communication, médias et prestataires de services des industries créatives", d’"honorer leurs règlements dans les délais voire en les anticipant, pour leur permettre de maintenir un niveau de trésorerie suffisant permettant de maintenir les emplois".

Parmi les requêtes, figurent aussi le maintien et le soutien de leur activité de communication pour soutenir leur marque, et pour contribuer au maintien des emplois de la filière communication. "Toutes les communications liées aux promotions peuvent être reportées et non annulées, il en va de même pour l’événementiel. Mais toutes les communications permettant de donner du sens à leur action, à nourrir leur capital image, doivent être privilégiées et encouragées (en TV, radio, presse, digital...)", estiment donc l’UACC et Les, Impériales, qui relèvent que certains secteurs sont plus fragiles que d’autres.

Lorsque la crise frappe, "les premières lignes budgétaires sacrifiées sont celles relatives aux industries créatives (conseil, communication globale, événementiel, art et culture...), souvent considérées comme accessoires", déplorent ainsi les deux organisations, qui soulignent que 1DH investi en markeitng et communication en génère près de 15 DH pour l’économie du pays.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc