×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Flash

Pollution de l’air : Ce qu’elle représente sur le PIB

Par L'Economiste| Le 18/06/2019 - 10:40 | Partager
Pollution de l’air : Ce qu’elle représente sur le PIB

Le coût de dégradation dû à la pollution de l’air est estimé à 1,62% du Produit intérieur brut (PIB) selon le dernier rapport national élaboré dans ce sens, a indiqué lundi à Rabat la secrétaire d’État chargée du développement durable, Nezha El Ouafi, lors de la journée mondiale de l’environnement. En 2018, le PIB était estimé à 1.063 milliards de DH, ce qui fait que le coût de dégradation dû à la pollution de l’air dépasserait les 17 milliards de DH.

Sur la période 2000-2004, le coût de la dégradation de la qualité de l’air a connu une augmentation pour atteindre 9,7 milliards de DH, équivalent à 1,05 % du PIB, indique le même département.

Les études éco-épidémiologiques, réalisées au Maroc ont ainsi montré une corrélation positive entre la pollution atmosphérique et la santé de la population. Le Maroc dispose d’un Programme national de l’air (PNAir) qui vise notamment à doter toutes les grandes agglomérations de plus de 200.000 habitants des stations fixes de mesure de la qualité de l’air afin de porter à l’horizon 2030 le nombre de ces stations de 29 à 101 stations.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc