×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Pollution au dioxyde de soufre: Trois centrales marocaines dans la liste

    Par L'Economiste| Le 22/08/2019 - 10:57 | Partager
    Pollution au dioxyde de soufre: Trois centrales marocaines dans la liste

    Trois centrales marocaines sont listées parmi les sources de pollution au dioxyde de soufre (SO2), dans une étude satellite de la NASA, publiée par Greenpeace. Il s’agit de la centrale thermique de Jorf Lasfar qui a généré 113.000 tonnes de SO2 en 2018, selon les données compilées, de la centrale thermique de Mohammedia (73.000 tonnes de SO2) et de la centrale de Safi (30.000 tonnes de SO2). Le Maroc figure ainsi dans la liste des 25 plus gros pollueurs au SO2, le Royaume étant toutefois classé 25e.

    Dans le monde, la pollution de la centrale de Norilsk (Russie) atteint 1,89 million de tonnes. C’est près de trois fois supérieur au n° 2 sur la liste, la centrale de Kriel en Afrique du Sud (714.000 tonnes). L’Inde reste le premier émetteur de SO2 au monde, contribuant pour plus de 15% aux émissions mondiales de SO2 provenant des sources ponctuelles suivies par la NASA. Elle devance la Russie et la Chine. L’Afrique du Sud est 1re en Afrique (1,6 million de tonnes de SO2) devant le Maroc (216.000 tonnes).

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc