×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Ouverture du vivarium du Jardin Zoologique de Rabat

    Par L'Economiste| Le 26/12/2018 - 14:52 | Partager
    Ouverture du vivarium du Jardin Zoologique de Rabat

    Un nouveau vivarium dédié à la présentation de différentes espèces de reptiles africains et des reproductions de leurs habitats naturels le long d'un parcours du "Maroc à Madagascar", ouvrira ses portes prochainement au grand public au Jardin Zoologique de Rabat (JZR). S'étalant sur une superficie d’environ 1700 m2, le vivarium reproduira 6 écosystèmes africains : Subtropical, Afro-alpin, Sud-saharien, Équatorial, Malgache et Marocain, indique un communiqué du Jardin Zoologique, notant que ces biozones qui représentent les biotopes d’origine des différentes espèces, abriteront une quarantaine d’espèces de reptiles comme les serpents, les pythons, les crocodiles et les tortues.

    Le JZR célébrera par ailleurs durant le mois de janvier 2019 son 7ème anniversaire, une occasion d'organiser différentes actions pour ses visiteurs et son personnel, ajoutant que des actions pédagogiques et de divertissement seront au rendez-vous durant la semaine allant du 7 au 13 janvier. Depuis son ouverture, le Jardin Zoologique a accueilli plus de 4 millions de visiteurs et a pu présenter plus de 2.000 animaux représentant environ 190 espèces de mammifères, d'oiseaux et de reptiles.

    Il a connu durant l'année 2018 la naissance de plusieurs espèces dont le lion de l’Atlas, le serval, l’oryx, le zèbre et les gazelles. La collection animale du zoo de Rabat s’est enrichie depuis 2017 de 150 nouvelles naissances parmi les antilopes, les servals, les babouins, les loutres et d’autres espèces exclusivement africaines.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc