×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

Flash

Oriental: Les grandes lignes du Plan régional agricole

Par L'Economiste| Le 21/03/2021 - 09:05 | Partager
Oriental: Les grandes lignes du Plan régional agricole

Les grandes lignes du Plan agricole de la stratégie "Génération Green" pour la région de l’Oriental ont été dévoilées, vendredi dernier à Oujda, lors de la tenue de la 1re session ordinaire de la Chambre d’agriculture de l’Oriental de 2021. Ce plan permettra à la région de porter le nombre de ménages de la nouvelle génération de classe moyenne agricole de 16.520 en 2019 à 55.020 en 2030, soit 38.500 ménages de plus, a indiqué Mohamed Bousfoul, directeur régional de l’Agriculture de l’Oriental. Concernant l’assurance agricole, l’accent sera mis sur l’élargissement afin de couvrir un total de 200.000 ha en 2030 dans la région, dont 158.000 ha de céréales et 42.000 ha d’arbres fruitiers. Cet objectif sera atteint grâce à une subvention attendue de 606 millions de DH de l’Etat.

En termes de protection sociale, le responsable a affirmé que 154.000 agriculteurs devraient en bénéficier à l’horizon 2030 contre 1.200 en 2019, et 224.000 ouvriers contre 5.276 en 2019. Le plan permettra en outre l’émergence d’une nouvelle génération de jeunes entrepreneurs agricoles, grâce à un investissement global de 5,5 milliards de DH, dont 3 milliards de DH provenant des subventions étatiques. Ce n’est pas tout, car ce programme prévoit aussi la mise en place de 900 coopératives et entreprises de services agricoles au profit de 5.540 jeunes, le tout avec un investissement total estimé à un milliard de DH. Pour ce chantier, l’accent sera mis sur la formation professionnelle agricole, la mise en place d’une nouvelle génération d’organisations agricoles et d’autres mesures d'accompagnement.

Par ailleurs, la déclinaison régionale du plan permettra de renforcer les filières de production végétale et animale, de développer l’agriculture biologique et de créer des unités modernes de valorisation. L’objectif étant de porter la valeur des exportations à 1,12 milliard de DH en 2020 à 1,55 milliard en 2030 contre 680 millions de DH en 2020.

Selon Mohamed Bousfoul, "l’impact socio-économique de ces actions se traduira par une hausse du chiffre d’affaires qui va passer de 10,2 milliards DH en 2020 à 13,4 milliards de DH en 2025 et à 17,8 milliards de DH en 2030, alors que la valeur ajoutée sera portée de 6,8 milliards DH en 2020 à 13,3 milliards DH en 2030, et les journées de travail de 36 millions en 2020 à 45 millions en 2030".

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc