Oriental: Comment l’ONEE compte faire face au stress hydrique

Par L'Economiste| Le 03/04/2022 - 10:52 | Partager
Oriental: Comment l’ONEE compte faire face au stress hydrique

La région de l’Oriental fait face aux impacts du stress hydrique. Une situation due à la faiblesse des apports pluviométriques depuis plusieurs années à l’échelle nationale et qui s’est accentuée cette année, particulièrement dans cette région. Pour y faire face, l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) a mis en place un plan d’action ambitieux avec des investissements de l’ordre de 4,5 milliards de DH pour la période 2022-2027. Ce plan permettra ainsi de renforcer et de sécuriser l’alimentation en eau potable dans la région. L’Office va également consacrer un budget de 674 millions de DH à la réalisation de projets dans le domaine de l’assainissement liquide dans la région durant la même période.

Sur les deux dernières décennies, les investissements réalisés par l’Office dans les secteurs de l’eau potable et de l’assainissement liquide dans l’Oriental ont atteint plus de 7,4 milliards de DH. Cette enveloppe a notamment permis de renforcer et sécuriser l’alimentation en eau potable pour satisfaire la demande, améliorer les performances des installations et généraliser l’accès à l’eau potable en milieu rural.

E.M.G.