×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Flash

OPCVM: stagnation de l’actif net sous gestion

Par L'Economiste| Le 20/12/2020 - 17:55 | Partager
OPCVM: stagnation de l’actif net sous gestion

L’actif net sous gestion des Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) a connu une stagnation à fin novembre 2020, s’établissant à 500,64 milliards de dirhams (MMDH), contre 500,65 MMDH à fin octobre 2020, selon l’Association des sociétés de gestion et fonds d’investissement marocains (ASFIM).

Le mois de novembre a été caractérisé par une décollecte nette de 255 millions de dirhams (MDH), qui a concerné principalement les OPCVM OMLT (Obligations moyen et long termes), fait savoir l’ASFIM dans sa récente lettre mensuelle d’information. Les OPCVM actions ont posté la meilleure performance mensuelle avec +3,31% et les OPCVM OMLT la plus faible performance avec -0,38%, relève la même source.

Concernant les performances annuelles, les OPCVM OMLT ont enregistré la meilleure performance avec +3,16%, tandis que les OPCVM Actions ont eu la plus basse performance avec -7,13%, note l’ASFIM, ajoutant que le nombre d’OPCVM en activité à fin octobre 2020 est passé de 492 à 494 avec la création de deux fonds par Soge-Capital Gestion.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc