×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste
  • prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière Membres de L'Economiste Qui sommes-nous

  • Flash

    OBG et OCP dressent la cartographie l’agriculture africaine

    Par L'Economiste| Le 14/04/2021 - 17:00 | Partager
    OBG et OCP dressent la cartographie l’agriculture africaine

    Le cabinet international de recherche et de conseil Oxford Business Group (OBG), vient de publier, en partenariat avec le Groupe OCP, un nouveau rapport sur le secteur agricole en Afrique.

    Le document met en avant le potentiel de l’agriculture africaine pour assurer la sécurité alimentaire dans le continent ainsi que l’adoption des technologies digitales qui devraient, post-pandémie, "jouer un rôle essentiel pour stimuler la croissance du secteur", selon les auteurs. Intitulé "Agriculture in Africa 2021", le rapport met en exergue les performances de l’industrie agricole africaine, en livrant des éléments chiffrés sur l’exploitation et la production agricoles, le commerce transfrontalier, la contribution de l’agriculture au PIB ou encore son financement.

    Les auteurs y évoquent notamment les difficultés liées à la pandémie de Covid19, notamment les pertes de revenus et les perturbations des chaînes d’approvisionnement à l’origine de la hausse des prix des produits agricoles et des problèmes de liquidité dont ont souffert les commerçants. Autre sujet traité, la résilience de certains segments, grâce aux appuis des gouvernements. Par ailleurs, le rapport met l’accent sur l’adoption accélérée des technologies digitales dans certaines branches du secteur agricole. Les auteurs se penchent, en outre, sur les bénéfices attendus de l’accord de la Zone de Libre Échange Continentale Africaine (ZLECA), grâce à la promotion du commerce agricole intra-africain. Ils analysent les actions à mettre en place pour que les pays et sous-régions puissent saisir des opportunités de croissance.

    Le document comporte enfin un entretien avec Mohamed Anouar Jamali, PDG d’OCP Africa, dans lequel il partage son avis sur différents sujets liés au secteur agricole en Afrique, y compris la nécessité de se concentrer sur l’amélioration des chaînes d’approvisionnement dans un contexte post-pandémie. « Plus de 60 % de la population africaine vit dans des zones rurales et dépend de petites exploitations agricoles ou de l’agriculture familiale.

    Par conséquent, les restrictions de déplacement, les perturbations des chaînes d’approvisionnement alimentaire et l’accès réduit au marché peuvent avoir des effets nocifs, comme une hausse de l’insécurité alimentaire », relève Anouar Jamali.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc