×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste
  • prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière Membres de L'Economiste Qui sommes-nous

  • Flash

    Niveau de vie, finances, chômage…: Les ménages toujours pessimistes

    Par L'Economiste| Le 20/01/2021 - 12:00 | Partager
    Niveau de vie, finances, chômage…: Les ménages toujours pessimistes

    Le moral des ménages s'est légèrement amélioré au dernier trimestre de 2020 comparé au trimestre précédent. Mais sur l’ensemble de l’année écoulée, le sentiment de détérioration du niveau de vie et des finances prédomine.

    Selon la nouvelle note de conjoncture du HCP, au 4e trimestre de 2020, 59,8% des ménages déclarent une dégradation du niveau de vie au cours des 12 derniers mois, 27% un maintien au même niveau et 13,2% une amélioration. Le solde d’opinion sur l’évolution passée du niveau de vie est resté négatif, à moins 46,6 points, contre moins 35,6 points au trimestre précédent et moins 20 points au même trimestre de l’année passée.

    Pour les 12 prochains mois, 41,7% des ménages s’attendent également à une dégradation du niveau de vie, 34% à un maintien au même niveau et 24,3% à une amélioration. Concernant la situation financière, la donne n’est point plus reluisante. En effet, un tiers des ménages s’endettent ou puisent dans leur épargne, alors que seuls 4,5% arrivent à épargner une partie de leur revenu.

    Pour les 12 mois écoulés, 46,6% des ménages affirment que leur situation financière s’est dégradée, contre seulement 6,7% qui notent une amélioration. Sur cet indicateur, le solde d’opinion est resté négatif et atteint son niveau le plus bas depuis le début de l’enquête en 2008 avec moins 39,9 points contre moins 34 points au trimestre précèdent et moins 22,1 points au même trimestre de l’année précédente, précise le HCP. Enfin, la perception du chômage reste toujours très négative. Au quatrième trimestre de 2020, 85% contre 6,7% des ménages s’attendent à une hausse du phénomène au cours des 12 prochains mois.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc