×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Nasser Zefzafi : L’Administration pénitentiaire réagit

    Par L'Economiste| Le 03/02/2019 - 09:15 | Partager
    Nasser Zefzafi : L’Administration pénitentiaire réagit

    La Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a encore réagi sur le traitement de Nasser Zefzafi en prison. Dans un communiqué diffusé samedi, la DGAPR affirme que le détenu a eu droit aux soins médicaux et que les premiers examens dont il a bénéficié "montrent que son état de santé était normal". Niant toute torture sur le détenu suite à une sortie du père de ce dernier, la DGAPR précise que Zefzafi a bénéficié de 42 examens médicaux, outre 25 analyses biologiques et 11 radiographies.

    Un examen effectué sur lui en mars 2018 a montré l'existence d'un angiome cérébral, dont le détenu a été bien informé par un rapport médical, et qui a été confirmé par l'examen réalisé en janvier 2019, ajoute l’Administration, en réponse à la sortie du père du prisonnier sur les réseaux sociaux.

    La direction de la prison affirme par ailleurs qu’elle n'a pas décliné d'octroyer un certificat ou un rapport médical audit détenu, mais a refusé de remettre une copie du dossier médical à ses proches, étant donné que la loi l'interdit.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc