×
Pari
Pari Par Mohamed Ali Mrabi
Le 26/09/2022

S’il y a un pari que le Maroc ne doit pas perdre, c’est bien celui de l’hydrogène vert. A l’ère de la «finitude des ressources», le développement de ce type d’énergie peut... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Maroc: Le taux de chômage baisse, mais...

Par L'Economiste| Le 03/08/2022 - 08:48 | Partager
Maroc: Le taux de chômage baisse, mais...

Le taux de chômage a baissé au Maroc au 2e trimestre de 2022. Il est passé de 12,8% à 11,2% au niveau national, de 18,2% à 15,5% en milieu urbain et de 4,8% à 4,2% en milieu rural, d’après les données du Haut-commissariat au plan (HCP) sur la situation du marché du travail au 2e trimestre. Le fléau reste toutefois plus élevé parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans (30,2%), les diplômés (18%) et les femmes (15,1%).

Au total, l’économie nationale a créé 133.000 postes d’emploi au 2e trimestre. Cette situation provient d’une création de 285.000 emplois en milieu urbain et d’une perte de 152.000 postes en milieu rural, contre une création de 405.000 postes d’emploi au 2e trimestre de 2021 et une perte de 589.000 postes au 2e trimestre de 2020. Dans le détail, le secteur des services a créé 237.000 postes, celui de l’industrie 76.000 emplois, contre 30.000 pour les BTP 30.000. En revanche, 210.000 postes ont été perdus dans le secteur agricole. Avec une baisse de 218.000 chômeurs, résultant d’une réduction de 182.000 chômeurs en milieu urbain et de 36.000 en milieu rural, le volume de chômage a atteint 1.387.000 personnes au niveau national.