Maroc: Fitch confirme la note de défaut émetteur

Par L'Economiste| Le 20/12/2021 - 11:10 | Partager
Maroc: Fitch confirme la note de défaut émetteur

Fitch Ratings a confirmé la note de défaut émetteur en devises étrangères à long terme du Maroc à "BB+" avec une perspective stable. Dans sa nouvelle notation, l’agence a souligné que la note "BB+" du Maroc est soutenue par un record de stabilité macroéconomique reflétée par une inflation et une volatilité du PIB relativement faibles avant la pandémie ; une part modérée de la dette en devises étrangères dans la dette totale, et des réserves de liquidité externe relativement confortables.

"Ces atouts sont contrebalancés par des indicateurs de développement et de gouvernance faibles, une dette publique élevée et des déficits budgétaires et courants plus importants que ceux de ses pairs", explique l’agence de notation.

Cette année, le Maroc devrait afficher un déficit budgétaire de réduire à 6,3 % du PIB, contre 7,7 % en 2020 (hors recettes de privatisation), la reprise économique ayant entraîné une solide remontée des recettes. Mais les dépenses courantes restent élevées "en raison de la campagne de vaccination, des autres dépenses de la santé, ainsi que du début de la généralisation de la couverture sociale". Fitch s’attend ainsi à ce que les déficits budgétaires ne diminuent que progressivement avec l’augmentation des dépenses liées au Nouveau modèle de développement (NDM).