×
Gâchis
Gâchis Par Ahlam NAZIH
Le 09/08/2022

Contrairement à d’autres pays, au Maroc, que vous soyez diplômé ou pas, cela ne change pas vraiment grand-chose à la probabilité que vous vous retrouviez en dehors du marché de... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Maroc/ Croissance: Les nouvelles prévisions de la Banque Mondiale

Par L'Economiste| Le 14/04/2022 - 14:57 | Partager
Maroc/ Croissance: Les nouvelles prévisions de la Banque Mondiale

La Banque Mondiale a dévoilé, jeudi, ses nouvelles prévisions de croissance pour les pays de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA). Et les nouvelles ne sont pas rassurantes pour le Royaume. L’institution s’attend, en effet; à une croissance de 1,1% en 2022, soit la moins élevée parmi les pays concernés. Le Maroc, qui fait partie des deux pays avec les meilleurs taux de vaccination de la région, continuerait de subir les effets de la conjoncture mondiale marquée par le conflit en Ukraine et la pandémie. L’économie nationale devrait ainsi connaître une petite croissance cette année avant que celle-ci n’atteigne 4,3% en 2022, souligne la BM dans ce document intitulé "Confrontation avec la réalité: prévisions de croissance dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord en période d'incertitude".

Concernant l’inflation, la BM table sur 4% en 2020 et 1,8% l’année prochaine. Globalement les pays de la région MENA devraient connaître une croissance de 5,2 % en 2022, un taux rapide, mais inégal sur fond d’incertitudes liées à la guerre en Ukraine et à la pandémie, a révélé la Banque mondiale (BM). La croissance sera plus importante chez les pays exportateurs de pétrole.

E.M.G.