×
Nation branding
Nation branding Par Meriem OUDGHIRI
Le 30/09/2022

Les beaux paysages, le légendaire couscous et l’hospitalité ne sont pas à eux seuls suffisants pour construire une réputation solide. Celle qui façonne... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Marchés monétaire et obligataire: l'essentiel de la note de BKGR

Par L'Economiste| Le 23/09/2022 - 14:20 | Partager
Marchés monétaire et obligataire: l

 Voici l'essentiel de la note "Fixed Incom Weekly" de BMCE Capital Global Research (BKGR) qui couvre la période du 15 au 21 septembre:

Marché monétaire: - Le déficit de liquidité bancaire s'est légèrement allégé à 92,9 milliards de dirhams (MMDH). - Les avances à 7 jours ont augmenté de plus de 1 MMDH pour se fixer à 37,28 MMDH.

- Le taux moyen pondéré (TMP) se stabilise toujours à 1,5%, tandis que le MONIA (Ndlr, Moroccan Overnight Index Average: indice monétaire de référence au jour le jour, calculé sur la base des transactions de pensions livrées ayant comme collatéral les bons du Trésor) s'est établi à 1,42%.

- Sur la prochaine période, Bank Al-Maghrib (BAM) devrait renforcer son intervention sur le marché monétaire avec l'injection de 39,1 MMDH sous forme d'avances à 7 jours, contre MAD 37,3 MMDH la semaine précédente.

Marché obligataire: - Les taux primaires de la maturité 13 semaines et de la ligne 2 ans sur le marché obligataire ont augmenté respectivement de 2 points de base (pbs) et de 4,1 pbs.

- La volumétrie globale enregistrée sur le marché secondaire ressort en forte hausse se fixant à 20,8 milliards de dirhams (MMDH). Ce dernier a été polarisée à hauteur de 47% par les échanges sur les maturités court-terme. - Sur la courbe secondaire, la plus forte variation enregistrée durant la période passée sous revue a été enregistrée à la hausse sur la ligne 15 ans (+11,2 pbs à 2,98%).

- Les taux primaires court terme affichent une hausse marquée comparativement au début de l'année, cristallisée notamment par le bond récent de 31,5 pbs de la maturité 5 ans sur le marché primaire. - Cette tendance pourrait également se dessiner dans les maturités plus longues durant les séances à venir, notamment si le Conseil de Bank Al-Maghrib (BAM) prévue la semaine prochaine, statue sur une hausse du taux directeur.