×
Pari
Pari Par Mohamed Ali Mrabi
Le 26/09/2022

S’il y a un pari que le Maroc ne doit pas perdre, c’est bien celui de l’hydrogène vert. A l’ère de la «finitude des ressources», le développement de ce type d’énergie peut... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Marchés monétaire et obligataire : L'essentiel de la note d'AGR

Par L'Economiste| Le 09/07/2022 - 09:33 | Partager
Marchés monétaire et obligataire : L

Voici l'essentiel de la note "Weekly Hebdo Taux-Fixed Income" d'Attijari Global Research (AGR) qui couvre la période du 1er au 07 juillet 2022 :

Marché monétaire:

- Le marché monétaire a maintenu son équilibre durant la semaine allant 1er au 07 juillet courant.

- Cet équilibre est attribuable à l'interventionnisme de Bank Al-Maghrib et au dynamisme des placements du Trésor.

- Les injections hebdomadaires à travers les avances à 7 jours ont reculé de 1,6 milliard de dirhams (MMDH) à plus de 45 MMDH au terme de cette semaine.

- Bank Al-Maghrib stabilise son intervention via les pensions livrées, les prêts garantis et les swap de change à 62,2 MMDH,

- Les taux interbancaires évoluent en ligne avec le Taux Directeur à 1,50%, tandis que les taux MONIA avancent à 1,45%, contre 1,44%, une semaine auparavant.

- Le déficit de liquidité s'est creusé à fin mai 2022 de plus de 11 MMDH en une année à 79,2 MMDH.

Marché obligataire:

- Durant la 2ème séance d'adjudication du mois de juillet, le Trésor n’enregistre aucune souscription sur le marché obligataire face à une demande qui s’élève à 2,2 MMDH.

- Le montant cumulé des levées mensuelles s’est ainsi maintenu à 1,6 MMDH, soit 22% du besoin mensuel annoncé de 7,25 MMDH.

- Cette absence du Trésor sur le marché primaire s’explique d’une part, par sa volonté de ne pas marquer à la hausse les Taux primaires, et d’une autre part par une situation confortable de sa trésorerie.

- Une volatilité de la courbe secondaire a été observée. Les taux de rendement secondaires ont connu des variations allant de –4 points de base à +8 PBS.