×
Transformations
Transformations Par Mohamed CHAOUI
Le 19/06/2024

Maintenant que les orientations stratégiques de la politique actionnariale de l’Etat ont été approuvées par le Conseil des ministres, Abdellatif Zaghnoun... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Lutte contre la pollution industrielle : 19 milliards de DH pour 2024-2035

Par L'Economiste| Le 29/05/2024 - 08:19 | Partager
Lutte contre la pollution industrielle : 19 milliards de DH pour 2024-2035

Un nouveau programme de lutte contre la pollution industrielle mobilisera une enveloppe de 19 milliards de DH sur la période 2024-2035, selon le ministère de la Transition énergétique et du Développement durable.

A la chambre des Conseillers, la ministre Leila Benali a fait état, mardi, de l’élaboration d’un projet de programme de prévention et de lutte contre la pollution industrielle pour cette période 2024-2035. L’enveloppe financière du programme, qui est en cours d’approbation avec les départements concernés, sera mobilisée dans le cadre des partenariats internationaux et de la contribution des partenaires concernés dans les secteurs public et privé, a-t-elle précisé en réponse à deux questions sur la gestion des déchets dans les grandes villes.

En outre, Benali a souligné que son département œuvre à renforcer tous les mécanismes de réduction de l’impact des déchets industriels et à promouvoir le développement industriel propre, faisant état de la signature d’une convention pour la réalisation de projets de collecte, de traitement et de la valorisation des déchets du secteur oléicole pour un coût de 185 millions de DH, avec une contribution du département du Développement durable à hauteur de 60 millions de DH, l’objectif étant de trouver des solutions durables au problème des margines engendrées par l’extraction de l’huile d’olive.

S’agissant des dispositifs financiers destinés à la dépollution industrielle, Benali a relevé que le ministère a contribué au financement de 125 projets de lutte contre la pollution industrielle liquide, gazeuse et solide dans les différentes régions du Royaume, pour une enveloppe globale d’environ 1 milliard de DH, dont près de 338 millions de DH sous forme de don.