×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Flash

Les sociétés cotées réduisent leurs investissements

Par L'Economiste| Le 04/12/2020 - 09:17 | Partager
Les sociétés cotées réduisent leurs investissements

Les entreprises cotées à la Bourse de Casablanca ont mobilisé une enveloppe globale d'investissement de 8,1 milliards de dirhams (MMDH) sur les 9 premiers mois de 2020, en retrait de 13,4% en glissement annuel, selon BMCE Capital Research. Plus de 25% de ces investissements sont drainés par Maroc Telecom de par la nature de son activité et sa taille prépondérante dans la place casablancaise, indique BMCE Capital Research dans sa note "Earnings T3 2020".

Toutefois, les CAPEX engagés par l'opérateur ressortent en chute de 55,9% à 2,03 MMDH à fin septembre et ce, dans un contexte de tension sur les cashs suite au paiement de l’amende ANRT et à la cotisation au Fonds spécial de Covid-19 tout en maintenant un taux de distribution de 100% de ses dividendes. En outre, 23% de cette enveloppe est assuré par les opérateurs miniers, notamment Managem dont les investissements ressortent en hausse de 26% à 1,65 MMDH, portant principalement sur la construction en cours des installations du projet aurifère TRI-K en Guinée.

La part de Taqa Morocco s'élève à 21,2%, intégrant essentiellement le droit de jouissance complémentaire relatif à la prolongation du contrat de fourniture d'énergie électrique des unités 1 à 4 pour un montant de 1,5 MMDH et des projets de maintenance des unités. Lydec assure 8% de cette enveloppe en ligne avec les engagements contractuels initialement prévus pour 2020 tenant compte des impacts Covid-19, ajoute la même source, notant que 7,4% des investissements sont engagés par les Agroalimentaires et Boissons, particulièrement Cosumar dont les CAPEX concernent essentiellement la poursuite des mises à niveau et la maintenance de l'outil industriel.

Au volet bilanciel, l’endettement des valeurs cotées hors financières augmente légèrement de 2,2% à 65,6 MMDH au terme du troisième trimestre 2020. En termes de contributions, le secteur Télécoms draine à lui seul 31,7% de l’encours global, suivi par les sociétés de participations et promotions immobilières avec 15%, services publics (12,1%) et les matériaux de construction (11,2%).

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc