Flash

Les musiques sacrées rendent hommage à Tajeddine Baddou

Par L'Economiste| Le 22/06/2018 - 09:53 | Partager
Les musiques sacrées rendent hommage à Tajeddine Baddou

Les organisateurs du festival de Fès des musiques sacrées du monde rendront, ce vendredi 22 juin 2018, un hommage posthume à l’ex-directeur de la Fondation Esprit de Fès, Tajeddine Baddou. Décédé le 9 juin, l’ancien diplomate et éminent universitaire, sociologue et spécialiste reconnu de la géographie marocaine s’est éteint à l’âge de 75 ans. Il avait succédé à Faouzi Skali à la direction de l’Esprit de Fès en 2014, avant céder sa place, en 2016, à Driss Khrouz, actuel directeur de la Fondation et du Forum du festival. Pour ceux qui ne le connaissent pas,

Tajeddine Baddou avait une longue carrière de diplomate. Natif de Meknès en 1943, il était, entre 2003 et 2008, ambassadeur du Maroc en Italie avec accréditation auprès des Républiques d’Albanie, de Malte, de Saint Marin, et représentant permanent auprès des organisations internationales à Rome (FAO, FIDA et PAM). Auparavant (avril 2000 à mai 2003), Baddou était également ambassadeur du Maroc en Autriche, accrédité auprès des Républiques de Slovénie et de Slovaquie. Sa relation avec le monde de la culture remonte à juillet 1997, quand il était ambassadeur, commissaire général du «Temps du Maroc».

Il avait au passage réussi l’organisation de l’année du Maroc en France en 1999 en tant que commissaire général de l’événement. Au niveau de la Fondation Esprit de Fès, organisatrice des musiques sacrées, l’ex-ambassadeur avait pour mission de créer un renouveau au sein de cette entité.

Y.S.A

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc