×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Flash

    Les IDE poursuivent leur chute

    Par L'Economiste| Le 02/12/2019 - 11:43 | Partager
    Les IDE poursuivent leur chute

    Le Maroc capte nettement moins d’Investissements directs étrangers (IDE) par rapport à 2018, selon les données de l’Office des changes. À fin octobre, le flux d’IDE a atteint 15,4 milliards de DH, marquant une baisse de 50,9%, soit 15,9 milliards de DH. Cette situation s’explique par la baisse des recettes des IDE de 36,1% (ou -15 milliards de DH) conjuguée à la hausse des dépenses de 8,4% (ou +873 millions de DH), relève l’Office des changes.

    De leur côté, les Investissements directs marocains à l’étranger (IDME) poursuivent leur dynamique. Ils enregistrent une hausse de 49,7% à fin octobre pour s’établir à 8,2 milliards de DH.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc