Flash

Les Français pour plus de la moitié contre l'accueil des migrants

Par L'Economiste| Le 19/08/2018 - 10:17 | Partager
Les Français pour plus de la moitié contre l'accueil des migrants

Les Français sont opposés pour plus de la moitié à l’accueil par leur pays d’une partie des migrants recueillis en Méditerranée alors que le reste lui est plutôt favorable, révèle un sondage Ifop. Les personnes interrogées se sont déclarées en effet pour 54% opposées à cette solution contre 46% à se dire favorables "à ce que les migrants qui arrivent par dizaines de milliers sur les côtes grecques et italiennes soient répartis dans les différents pays d'Europe et à ce que la France en accueille une partie". C'est quatre points de plus qu'en juin et sept points de plus qu'il y a un an, signe d'une évolution de l'opinion française sur ce sujet, ressort-il de ce sondage réalisé pour le compte du site d’information Atlantico via un questionnaire en ligne du 14 au 16 août auprès de 1004 personnes. En début de semaine, le gouvernement de Malte a autorisé le navire de sauvetage L’Aquarius de l’Association SOS Méditerranée à accéder à l’un de ses ports après plusieurs jours d'errance avec 141 migrants à bord secourus au large des côtes libyennes.

Faute d’accord clair et explicite au niveau de l’Union européenne (UE), la situation a trouvé son dénouement dans le cadre d’un arrangement entre cinq pays européens, grâce à l’intermédiation de la France et de Malte. En vertu de cet accord, la totalité des 141 migrants à bord de L'Aquarius, de même qu'une partie des 114 migrants arrivés par ailleurs à Malte, seront répartis entre la France (60), l'Espagne (60), le Portugal (30) l'Allemagne (50) et le Luxembourg (5). Les 50 autres resteront à Malte. En juin dernier, l’accès aux ports de l’Italie et de Malte avait déjà été refusé à L’Aquarius avant d’être autorisé finalement à accoster à Valence (centre-est de l’Espagne) avec 630 migrants à bord.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc