×
«Tounés»
«Tounés» Par Abouammar Tafnout
Le 12/08/2022

Ce fût un temps où on nous chantait les louanges du «modèle tunisien», qui allait montrer l’exemple et démocratiser ce que l’administration américaine appelle zone Mena... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Les élèves marocains cartonnent au concours de l'X

Par L'Economiste| Le 28/07/2022 - 19:56 | Partager
Les élèves marocains cartonnent au concours de l

L'information circule sur les réseaux sociaux depuis hier, à l'Ecole Polytechnique de Paris, les élèves marocains ont raflé 33 places sur 45 dédiées aux étudiants internationaux des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE). Le chiffre nous a été confirmé par l'X. Toutefois, il s'agit là du nombre d'étudiants admissibles à l'école, ceux ayant réussi à la fois l'écrit et l'oral. A ce jour, parmi les 33 marocains admissibles, 16 ont choisi l'Ecole Polytechnique pour leurs études et sont donc admis. Le chiffre pourrait changer d'ici la rentrée en cas de désistements, selon l'école. Avec près des trois quarts des sièges ouverts, les Marocains arrivent en tête des nationalités étrangères qui intègrent l'X à la rentrée.

L’Ecole polytechnique a accueilli son premier étudiant marocain (qui n’est autre que l’ancien ministre M’hamed Douiri) en 1948. Actuellement, toutes formations confondues (bachelor of science, cycle ingénieur polytechnicien, MSc&T, doctorat…), l’établissement compte 190 étudiants marocains, dont 130 inscrits dans le cycle ingénieur. «Cette présence s’explique par la qualité pédagogique de l’enseignement dans les classes préparatoires et lycées marocains», nous explique le président de l’X, également président de l’Institut Polytechnique de Paris, Eric Labaye. Il souligne aussi les «bases solides» en maths et en physique des étudiants marocains qui arrivent à intégrer l’école.

Parmi les élèves marocains, les jeunes du lycée d’excellence de Benguérir, Lydex, font partie de ceux qui réussissent le mieux le concours de l’X. En juin dernier, 24 avaient pu passer avec succès l’épreuve écrite.    

A.Na