×
«Momentum Maroc»
«Momentum Maroc» Par Mohamed Ali Mrabi
Le 01/12/2022

L’ «usine du monde» va mal. Trois ans après l’apparition des premiers cas de la Covid-19 à Wuhan, la Chine n’arrive pas encore à se rétablir. Les choses... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Lecture, Maths et Sciences: Le Maroc à la traîne dans le test PISA

Par L'Economiste| Le 03/12/2019 - 11:25 | Partager
Lecture, Maths et Sciences: Le Maroc toujours à la traîne dans le test PISA

Malgré des réformes qui sont en train d’être menées dans le domaine éducatif, le niveau des élèves en mathématiques, sciences et lecture a du mal à évoluer. En témoignent les derniers résultats du test PISA (Programme international pour le suivi des acquis des élèves) sur le niveau scolaire des élèves de 15 ans. Le Maroc occupe en effet l’une des cinq dernières places du ranking (75/79), ne devançant que le Liban, le Kosovo, la République dominicaine et les Philippines.

En compréhension de l’écrit (lecture), les élèves du Royaume sont encore loin de la moyenne de l’OCDE. Ils ne récoltent que 359 points contre une moyenne de 487 dans les pays de l’OCDE. En mathématiques et sciences, leurs scores s’établissent respectivement à 368 et 377 points, contre des moyennes de 489. L’écart semble donc énorme et difficile à combler à un temps court.

Dans le monde, la Chine, Singapour, Macao et Hong Kong occupent les 4 premières places. Ils sont suivis de l’Estonie, du Canada et de la Finlande. Le Top 10 est complété par l’Irlande, la Corée du Sud et la Pologne. Chez les pays arabes, les Émirats arabes unis occupent la première place devant la Jordanie, le Qatar, l’Arabie Saoudite et le Maroc.