×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

Flash

Le spread du dirham en dessous des -3%

Par L'Economiste| Le 16/12/2020 - 13:00 | Partager
Le spread du dirham en dessous des -3%

Le spread du dirham (MAD) a franchi, la semaine dernière, son plus bas annuel de -3% traduisant un écart plus important entre le cours de référence USD/MAD et son cours central, selon Attijari Global Research (AGR).

En effet, le cours de référence continue d’évoluer autour des 9 dirhams, soit son plus bas niveau depuis fin 2014, précise AGR dans sa note « MAD Insights » couvrant la période allant du 07 au 11 décembre 2020. Cette tendance baissière du spread de liquidité du dirham s’explique par le rehaussement de la position de change des banques, explique la note, ajoutant que cette dernière s’établit à plus de 8,6 milliards de dirhams (MMDH), proche de ses plus hauts annuels. Au final, la variation de la parité USD/MAD s’explique par un effet panier de 0,28% contre un effet marché de -0,10% cette semaine, ajoute la même source. La note fait ressortir aussi que les niveaux actuels du dirham face à l’euro et au dollar créent de réelles opportunités de couverture du MAD.

Ainsi, AGR recommande aux opérateurs importateurs en dollar ou exportateurs en euro de couvrir leurs futures positions en devises. « Par ailleurs, nous accordons cette semaine une attention particulière à la livre sterling qui subit actuellement une très forte volatilité sur les marchés », ajoute la même source. Tenant compte d’un flux import plus important que celui à l’export, le spread de liquidité devrait s’orienter à la hausse, dans le même sens où la position de change des banques devrait se rétrécir, voire s’établir en territoire négatif, AGR maintient son scénario évoquant une perspective de « dépréciation du dirham face au dollar et à l’euro durant les 3 mois à venir ».

AGR anticipe « un inversement de la tendance actuelle de la parité USD/MAD » et « une accentuation du mouvement de dépréciation du dirham face à l’euro ». Selon ses estimations, la parité EUR/MAD devrait augmenter de 0,4%, 0,7% et 0,9% à horizon 1, 2 et 3 mois.

De même, les amplitudes de dépréciation du MAD seraient plus importantes face au dollar en raison du poids prépondérant de cette devise dans la rubrique importation, fait remarquer la note, ajoutant la parité USD/MAD devrait s’établir en hausse de 1,8%, 2,2% et 2,4% à horizon 1, 2 et 3 mois.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc