×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Le Roi pointe les incohérences des programmes sociaux

    Par L'Economiste| Le 29/07/2018 - 22:22 | Partager
    Le Roi pointe les incohérences des programmes sociaux

    Un discours axé sur le social. C’est ainsi qu’on pourrait qualifier le discours du Roi Mohammed VI lors du 19e anniversaire de son accession au Trône. A Al Hoceima, province qui a connu plusieurs tensions sociales, le Souverain a saisi l’occasion pour rappeler la nécessiter de revoir les programmes sociaux. « J’ai le sentiment que quelque chose continue à nous faire défaut en matière sociale », a lancé le Souverain, appelant les partis et les différents départements concernés à « identifier les faiblesses existantes et de leur apporter les remèdes adéquats ».

    « L’ampleur du déficit social et les modalités de réalisation de la justice sociale et territoriale sont parmi les principales raisons qui Nous ont incité à appeler, dans le Discours d’ouverture du Parlement, au renouvellement du modèle de développement national ». Mohammed VI a remis en cause le manque de cohérence dans les programmes de soutien et protection sociale. « Il est insensé que plus de cent programmes de soutien et de protection sociale, de différents formats et se voyant affecter des dizaines de milliards de dirhams, soient éparpillés entre plusieurs départements ministériels et de multiples intervenants publics ».

    « Ces programmes empiètent les uns sur les autres, pèchent par manque de cohérence et ne parviennent pas à cibler les catégories effectivement éligibles ». Le Souverain a dans ce sens évoqué la mis en place prochaine du « Registre Social Unique » (RSU). C’est un « un début prometteur, susceptible d’induire un accroissement progressif du rendement des programmes sociaux, à court et à moyen terme », a-t-il relevé. Pour rappel, ce RSU permettra d’enregistrer des familles qui pourront bénéficier des programmes d’appui social. « Les ménages habilités à jouir des prestations de ce régime, seront déterminés selon de rigoureux critères objectifs et grâce aux nouvelles technologies », a rappelé Mohammed VI.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc