×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste
  • prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière Membres de L'Economiste Qui sommes-nous

  • Flash

    Le ministère de l'Intérieur réfute "les déclarations irresponsables" de Maati Monjib

    Par L'Economiste| Le 25/03/2021 - 10:08 | Partager
    Le ministère de l

    Le département de Laftit a réfuté catégoriquement "les déclarations irresponsables et les allégations tendancieuses" de Maati Monjib, qui visent à induire en erreur l'opinion publique nationale et internationale et porter atteinte à l'image du Royaume en matière des droits de l'Homme.

    "Juste après sa libération provisoire sur une décision judiciaire, le dénommé Maati Monjib a fait, dans une vidéo relayée sur certains sites électroniques et réseaux sociaux, des déclarations et des allégations tendancieuses dans lesquelles il a porté atteinte aux institutions de l'État, en évoquant, de mauvaise foi, des concepts et des terminologies étrangers et loin de la réalité et de la nature du travail des institutions nationales, comme "la police politique", "la sécurité politique" et l'existence "d'une structure secrète menaçant la sécurité des Marocains", souligne le ministère. Et de préciser que "Le travail des institutions sécuritaire est encadré par les dispositions constitutionnelles, les conventions internationales et les lois nationales, qui leurs permettent d'exercer leurs nobles missions de maintien de l'ordre public et de protection des personnes et des biens, dans le respect des principes de la transparence et des règles de la bonne gouvernance sécuritaire, d'autant plus que leur efficacité est saluée à l'intérieur et à l'extérieur du Maroc, comme des institutions reconnues pour leur dévouement et leur altruisme au service de la patrie et les citoyens".

    "Tous les Marocains sont égaux devant la loi et sont tenus de s'y conformer, sans favoritisme ni discrimination", conclut le communiqué.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc