Le déficit commercial s’allège à fin février

Par L'Economiste| Le 01/04/2022 - 10:37 | Partager
Le déficit commercial s’allège à fin février

Le déficit commercial du Maroc s’est allégé de 15,9% à fin février 2021 par rapport à la même période en 2020, pour s’établir à 24,94 milliards de dirhams (MMDH), selon l’Office des changes.

Les importations se sont inscrites en baisse de 7,4% à 74,56 MMDH au même titre que les exportations qui ont reculé de 2,5% à 49,62 MMDH, précise l’Office qui vient de publier ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs du mois de févier, notant que le taux de couverture s’établit à 66,5%, enregistrant une amélioration de 3,3 points.

La baisse des importations de biens fait suite au recul des achats de la majorité des groupes de produits en l’occurrence, des
produits énergétiques (-3,46 MMDH), des biens d’équipement (-1,43 MMDH), des demi produits (-1,4 MMDH) et des produits alimentaires (-232 millions de dirhams (MDH)).

Cette baisse est atténuée par la hausse des achats des produits finis de consommation (+351 MDH) et des produits bruts (+189 MDH).

En effet, la facture énergétique s’allège de 28,8% à fin février 2021, précise l’Office, notant que cette évolution s’explique par la baisse des approvisionnements en gas-oils et fuel-oil (-2,28 MMDH) due au recul des prix de 23,1% (4.045DH/T à fin février 2021 contre 5.259DH/T un an auparavant), conjugué à la baisse des quantités importées (-19,6%) : 913mT à fin février 2021 contre 1.136mT à fin février 2020.

Parallèlement les approvisionnements en biens d’équipement et en demi-produits enregistrent des baisses respectives de 6,9% et de 8,1%. La part de ces deux groupes de produits dans le total des importations se stabilise à 47,4%.

En revanche, les importations des produits finis de consommation accusent une légère hausse de 1,9% (18,46 MMDH à fin février 2021 contre 18,11 MMDH à fin février 2020), indique l’office, notant que cette évolution est attribuable, essentiellement, à la hausse des achats des parties et pièces pour voitures de tourisme (+21,9%) et à ceux des voitures de tourisme (+21,3%).

M.B. avec MAP