×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

Flash

Le BCIJ déjoue un projet terroriste au Maroc

Par L'Economiste| Le 22/06/2021 - 10:59 | Partager
Le BCIJ déjoue un projet terroriste au Maroc

Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) a réussi, mardi matin, à démanteler une cellule terroriste affiliée à l'organisation dite "Etat Islamique" (EI) composée de quatre extrémistes, âgés de 22 à 28 ans, qui s’activaient dans la commune rurale de Sidi Zouine dans la région de Marrakech-Safi.

"Cette opération s'inscrit dans le cadre des opérations sécuritaires visant à lutter contre les menaces terroristes et mettre en échec les plans destructeurs qui guettent la sécurité et la stabilité du Royaume en vue de porter gravement atteinte à l'ordre public", indique un communiqué du BCIJ.

Selon le Bureau, les opérations de recherche sur le terrain et le suivi technique ont permis de recueillir des renseignements précis sur le projet terroriste du chef de cette cellule qui ambitionnait de mettre œuvre les agendas des organisations terroristes internationales pour attaquer des cibles et des sites à l'intérieur du Royaume. Le mis en cause "planifiait de rejoindre les camps de l'organisation de l'Etat Islamique dans la région du Sahel après avoir tissé des liens avec un dirigeant au sein de cette organisation portant la nationalité d'un Etat étranger et résidant à l'étranger, qui lui a demandé de rejoindre les camps de combats relevant de "Daech" dans le but d'effectuer un entrainement sur la fabrication d'explosifs et le choix des cibles terroristes", ajoute-t-on.

L'enquête a montré que la cellule comptait sur l'embrigadement d'enfants "dans le but de diffuser et de généraliser la pensée extrémiste", à travers des rencontres destinées à des mineurs à Sidi Zouine pour les endoctriner et leur apprendre les fondements de l’esprit extrémiste selon la méthode "les lionceaux de la Khilafa", adoptée par l’organisation "Daech", expliquent également les services sécuritaires.

Lors des perquisition, le BCIJ  a saisi dans un local annexe à celui du principal suspect, des armes blanches de différentes tailles, des matériels informatiques, un machine de soudure, une balance, des fils électrique et des substances chimiques suspectées d’être utilisées dans la fabrication d'engins explosifs: 50 kilogrammes de nitrate d’ammonium, de 3 kilogrammes de sulfate de potassium, de 4 boîtes contenant des substances toxiques et de 3 sacs de 800 grammes contenant des poudres chimiques suspectes.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc