×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Flash

Laâyoune: Ça avance pour les projets phares

Par L'Economiste| Le 08/11/2020 - 12:45 | Partager
Laâyoune: Ça avance pour les projets phares

Certains grands chantiers enregistrent des avancées dans la ville de Laâyoune. Il s’agit du CHU, de la Faculté de médecine et de la Cité des métiers et des compétences (CMC) qui seront achevés "conformément au calendrier prévu", selon les responsables de ces projets phares.

Lancés le 21 septembre dernier, les travaux de la CMC se poursuivent afin d’ouvrir la structure lors de la rentrée de formation 2021-2022, a déclaré la DG de l'Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), Loubna Tricha. La CMC nécessite un investissement global de 280 millions de DH et offrira une formation particulièrement diversifiée axée sur les filières à fort potentiel, "en parfaite complémentarité avec le dispositif existant". Au total, elle proposera 46 filières (dont 70% nouvellement créées) dans 6 secteurs d’activité majeurs, en phase avec l’écosystème de la région, a précisé la DG de l’OFPPT. La structure accueillera 2.000 stagiaires par an et regroupera six pôles (digital/offshoring, gestion/commerce, santé, transport/logistique, pêche et artisanat.

Concernant le CHU, le Directeur régional de la santé, Ali El Haouari, a noté que les travaux de réalisation du Centre hospitalier universitaire avancent à un « rythme soutenu ». Ce projet, qui mobilisé un investissement de 1,2 milliard de DH, "verra le jour dans les délais", a-t-il assuré. Cette structure, partie intégrante du modèle de développement des provinces du Sud, permettra d’éviter les déplacements aux populations pour se soigner dans d’autres établissements de santé. Elle disposera de 500 lits et bénéficiera aux trois régions du Sud (Laâyoune-Sakia El Hamra, Dakhla-Oued Eddahab et Guelmim-Oued Noun).

Pour la Faculté de médecine, dont la pose de la première pierre a été effectuée il y a un an, le taux d’avancement des gros œuvres a atteint les 90%, a indiqué Samir Khaldoun, ingénieur auprès du bureau chargé de la réalisation de ce projet. Cette structure, qui s’étendra sur une superficie de 10 ha, dont 22.900 m2 couverts, nécessite un investissement de 257 millions de DH.

Avec MAP

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc