×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    La faim progresse encore dans le monde

    Par L'Economiste| Le 16/07/2019 - 10:28 | Partager
    La faim progresse encore dans le monde

    Pour la troisième année de suite, la faim poursuit sa progression au niveau mondial. Selon les estimations de la FAO, 820 millions de personnes n’ont pas eu assez à manger en 2018, contre 811 millions l’année précédente, une augmentation constatée pour la troisième année consécutive. "Cela souligne l’immense défi qui reste à relever pour atteindre l’Objectif de développement durable visant la Faim zéro à l’horizon 2030", indique le rapport sur l’État de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde, publié lundi.

    Le document montre que les efforts visant à faire baisser de moitié le nombre d’enfants présentant un retard de croissance et à réduire le nombre de nouveau-nés présentant une insuffisance pondérale sont trop lents. Les pays les plus touchés par la progression de la faim se situent en Afrique et en Asie. En Afrique de l’Est, près du tiers de la population (30,8%) souffre ainsi de la sous-alimentation.

    Depuis 2011, près de la moitié des pays où la faim a augmenté en raison d’un ralentissement ou d’une stagnation de l’économie se trouvent dans le continent. Mais la plupart des personnes sous-alimentées (plus de 500 millions) vivent en Asie, principalement dans les pays du sud de l’Asie.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc