×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Flash

La dette bancaire des ménages en hausse de 5,1%

Par L'Economiste| Le 28/07/2020 - 15:35 | Partager
La dette bancaire des ménages en hausse de 5,1%

Afin décembre 2019, l’encours de la dette bancaire des ménages a enregistré une croissance de 5,1% contre 5,7% en 2018 pour s’établir à 358,6 milliards de DH, soit près de 35% des concours des établissements de crédit, en recul d’un point par rapport à l’année précédente. Rapporté au PIB, cet encours s’est établi à 31%, niveau stable au cours des dernières années, souligne BAM dans son rapport sur la supervision bancaire. A noter que cette dette reste dominée par le crédit à l'habitat (63%), alors que le crédit à la consommation représente 37%. Les banques détiennent près de 84% de cet endettement, sans changement par rapport à 2018.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc