×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste
  • prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière Membres de L'Economiste Qui sommes-nous

  • Flash

    L'Espagne prolonge la restriction des voyages non essentiels

    Par L'Economiste| Le 26/02/2021 - 11:53 | Partager
    L

    L'Espagne a prolongé ce vendredi jusqu'au 31 mars la restriction temporaire sur les voyages non essentiels en provenance de pays tiers vers l'Union européenne et les pays associés à l’espace Schengen pour des raisons d'ordre public et de santé en raison de la crise sanitaire provoquée par le Covid-19.

    C'est ce qui ressort d’une publication au Bulletin officiel de l'État (BOE), qui prolonge les restrictions qui ont pris fin le 28 février. La précédente prolongation a été autorisée le 28 janvier, lorsque le ministre de l'Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, a prolongé les mesures pour un mois supplémentaire. Les pays tiers et les régions administratives spéciales dont les résidents ne sont pas concernés par la restriction temporaire des déplacements non essentiels vers l'UE par les frontières extérieures en vertu de cette décision sont l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, Singapour, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Chine et les régions de Hong Kong et de Macao.

    Cette liste, basée sur la recommandation européenne du 30 juin, a été modifiée à plusieurs reprises pour adapter la liste des pays tiers aux circonstances épidémiologiques, et récemment pour modifier les critères d'établissement de la liste. Dans la dernière extension, le 28 janvier, le Japon a été exclu de la liste. Le gouvernement espagnol avait prolongé jusqu’au 16 mars prochain les restrictions imposées sur les vols en provenance de l’Afrique du Sud, du Royaume-Uni et du Brésil dans une tentative de freiner les variants du coronavirus.

    Cette décision a été "nécessaire pour contenir le plus grand nombre possible de cas confirmés d'épidémie, notamment en raison de ces nouvelles variantes qui sont apparues dans ces pays", selon l’exécutif. A l’instar d'autres pays, l'Espagne avait suspendu fin décembre les arrivées de passagers en provenance du Royaume-Uni, sauf pour les Espagnols et les résidents étrangers en Espagne, en raison de l'expansion de la souche britannique, plus contagieuse.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc