×
«Winners»
«Winners» Par Mohamed Ali Mrabi
Le 16/08/2022

Quel est le lien entre Jan Koum (WhatsApp), Sean Parker (Napster.com), Nicholas Woodman (GoPro) et Mark Zuckerberg (Facebook)? Les quatre sont des cofondateurs de... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Journée de solidarité avec la Palestine: l'appel du Roi Mohammed VI

Par L'Economiste| Le 29/11/2021 - 11:29 | Partager
Journée de solidarité avec la Palestine: l

Le Roi Mohammed VI a plaidé pour la restauration de la confiance mutuelle, Palestiniens-Israéliens, dans la perspective de trouver une issue favorable à la question palestinienne, dans le cadre de la solution à deux États, notant que le Maroc poursuivra ses efforts afin de réunir les conditions propices à un retour des deux parties à la table des négociations.

"Nous réitérons l'appel pour que soient lancés des efforts diplomatiques intensifs et efficaces, afin de relancer les négociations entre les deux parties dans la perspective de trouver une issue favorable à la question palestinienne dans le cadre de la solution à deux États", a souligné le Souverain dans un message adressé au président du Comité des Nations Unies pour l'exercice des droits inaliénables du peuple palestinien, =Cheikh Niang, à l’occasion de la journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien.

Dans ce message, le Souverain a exhorté la communauté internationale à apporter son aide "pour que les deux parties rétablissent une confiance réciproque et qu’elles s’abstiennent de tout agissement susceptible d’entraver le processus de paix", rappelant de fait que sept années se sont écoulées depuis l’arrêt des négociations directes entre les parties palestinienne et israélienne.

"Sept années au cours desquelles s'est évaporée leur confiance mutuelle, alors qu’elle aurait pu être mise à profit pour parvenir à la solution tant attendue par la communauté internationale", a déploré le Souverain, notant que "l’impasse dans laquelle se trouve le processus de paix au Moyen-Orient fait peser une lourde responsabilité sur la communauté internationale".

"En attendant de réunir les conditions favorables à cette fin, la confiance mutuelle doit être restaurée", a insisté SM le Roi, précisant que "le Maroc poursuivra ses efforts afin de réunir les conditions propices à un retour des parties à la table des négociations", en mettant à profit sa position et ses relations privilégiées avec toutes les parties et les puissances internationales agissante