×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Industrie métallurgique : 630 millions de DH pour appuyer les écosystèmes

    Par L'Economiste| Le 03/05/2019 - 09:39 | Partager
    Industrie métallurgique : 630 millions de DH pour appuyer les écosystèmes

    Le président de la Fédération des industries métallurgiques, mécaniques et électromécaniques (FIMME), Tarik Aitri, a souligné, que sa fédération veille à redorer le blason du secteur des IMME et à représenter, défendre et promouvoir l'ensemble de ses opérateurs. Aitri a, dans ce sens, relevé que le projet de ces écosystèmes, qui est destiné aux entreprises des IMME, sera porté par la profession elle-même et aspire à fournir les conditions optimales de leur développement. Le projet se décline en quatre écosystèmes à savoir la valorisation des métaux, les nouveaux métiers, le travail des métaux et l’industrie navale.

    Et d'ajouter que ces écosystèmes bénéficieront de l’appui à l’investissement de l'État d'une enveloppe d'environ 630 millions de dirhams (MDH), ainsi que d’une série de mesures initiées par les pouvoirs publics et sur lesquelles ils se sont engagés. "Les équipes du ministère de l’industrie et celles de notre fédération œuvrent ensemble et sans relâche sur ces projets et ce, afin de garantir toutes les chances de réussite, en offrant aux différentes filières des IMME inscrites dans les périmètres identifiés un essor de développement de la valeur ajoutée et de l’employabilité.

    En effet, ils devraient générer, à l’horizon 2020, près de 13.400 nouveaux emplois et un chiffre d’affaires additionnel d’environ 11 milliards de dirhams (MMDH) pour une valeur ajoutée supplémentaire de plus de 1,6 MMDH", a fait savoir le président de la FIMME. Il a également noté qu'un nouvel écosystème afférent au secteur ferroviaire est en cours de finalisation. Représentant près de 3,5% du PIB industriel national et réalisant un chiffre d’affaires de plus de 45 MMDH, lui permettant de dégager une valeur ajoutée dépassant les 10 MMDH, le secteur est un grand pourvoyeur d’emplois, puisque les quelques 1.500 entreprises qu’il compte actuellement regroupent près de 68.000 personnes.

    La FIMME est affiliée à la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) qui l'accompagne dans la défense des intérêts de ses membres sur toutes les problématiques transverses. Elle est aussi membre fondateur d’instituts et de centres techniques (IFMEREE, IS Maroc, CERIMME, Labométal), ce qui lui permet d’apporter aux entreprises membres des solutions dans l’accompagnement de la formation des ressources humaines et dans la gestion de leurs préoccupations techniques et promotionnelles.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc