×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Flash

Industrie automobile: Renault Maroc reprend ses activités fin avril

Par L'Economiste| Le 17/04/2020 - 18:23 | Partager
Industrie automobile: Renault Maroc reprend ses activités fin avril

C’est officiel ! Le groupe Renault reprend ses activités industrielles au Maroc. Comme nous l’avions annoncé en avant-première, aujourd’hui même ( Lire "Industrie auto: Des équipementiers se préparent déjà à la reprise!" ), le constructeur français confirme qu’il compte reprendre « partiellement et progressivement ses activités industrielles dans le Royaume». De sources sûres chez Renault Maroc, le groupe prépare ses deux usines (Tanger Melloussa et Somaca à Casablanca) à un redémarrage partiel et progressif. La filiale marocaine du constructeur français a opté pour une organisation qui privilégie l’agilité et la souplesse afin «d’adapter et ajuster au fur et à mesure la production à la reprise des marchés et satisfaire la demande tant au Maroc  qu’à  l’international ».

Selon le constructeur, le redémarrage effectif des activités de chaque site  « interviendra selon un planning spécifique à chacun et ce, à partir de la fin de ce mois d’avril ».

En voilà  une bonne nouvelle qui va donner du baume au cœur aux équipementiers et fournisseurs des usiens Renault au Maroc ! Au-delà, c’est un signe de confiance envers le made in Maroc et un signal fort de résilience de l’industrie  automobile malgré la conjoncture difficile. Bien évidemment, la reprise des activités se fera dans la vigilance et la prévention totales. Le constructeur assure qu’il fait de la santé de ses collaborateurs et de ses partenaires la priorité des priorités bien avant toute considération économique et financière. Sur ce registre, le groupe a déployé sur l’ensemble de ses sites   industriels et même commerciaux des consignes assez strictes pour l’application du référentiel sanitaire de Renault ainsi que les directives des autorités marocaines.

Pour rappel, les deux usines marocaines du constructeur français (site de Tanger et celui de Somaca à  Casablanca) ont suspendu leur production le 19 mars dernier, en maintenant des activités partielles et restreintes. Sur la même période de la suspension des activités, le  groupe au losange a mis en place un dispositif de « protection économique » en faveur de ses salariés. Ce  dispositif a permis le maintien, durant la crise, de la rémunération nette mensuelle des 12.000 collaborateurs que compte le groupe  Renault Maroc.

Amin RBOUB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc