×
Et si…
Et si… Par Ahlam NAZIH
Le 28/11/2023

Imaginons un seul instant à quoi ressemblerait l’école publique, si elle n’avait pas été désertée par les classes aisées et moyennes. Si notables, décideurs, hauts... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Industrie 4.0 : L’accompagnement des entreprises marocaines est lancé

Par L'Economiste| Le 27/09/2023 - 16:22 | Partager
Industrie 4.0 : L’accompagnement des entreprises marocaines est lancé

L’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) en partenariat avec le ministère de l’Industrie et du Commerce, l’Agence de Développement du Digital (ADD) et le consortium « Fez Smart Factory » (FSF), viennent d’organiser, à Rabat, un atelier de lancement du projet d’« accompagnement des entreprises marocaines par le recours à l’Industrie 4.0 : De la mise en place de l’usine intelligente à l’amélioration de la compétitivité et de l’innovation des entreprises marocaines ».

Ce projet, développé par l’ONUDI en étroite collaboration avec le ministère de l’Industrie et du Commerce et en concertation avec le consortium de l’écosystème FSF et l’ADD, vise à créer un écosystème innovant, favorable au développement de la compétitivité et la productivité de l’industrie marocaine. Et ce, à travers notamment le développement d’un environnement propice pour la diffusion des technologies et méthodes d’utilisation de l’industrie 4.0, le soutien à la conception et la mise en œuvre de l’usine pilote intelligente de l’écosystème FSF, l’accompagnement de l’écosystème FSF à la réalisation de ses missions liées à l’industrie 4.0, le soutien pour développer des compétences clés en matière de formation, de R&D et de diffusion des connaissances liées à l’Industrie 4.0, ainsi que l’accélération de l’adoption et l’utilisation des technologies de l’industrie 4.0 par les entreprises marocaines.

Le développement de ce projet novateur se caractérise par son approche participative intégrée entre toutes les parties prenantes. Il vise également à établir un réseau de soutien entre les institutions de différents pays pour promouvoir les investissements, le financement et les partenariats en la matière. Cet atelier, qui a marqué le lancement des activités du projet de l’industrie 4.0, a été inauguré par la ministre Déléguée auprès du Chef du gouvernement Chargée de la Transition Numérique et de la Réforme de l'Administration, en présence de différents acteurs publics et privés impliqués dans ce domaine innovant. Rappelons enfin que le Consortium Fez Smart Factory intègre l’Université Euro-Méditerranéenne de Fès (UEMF), la CGEM Fès-Meknès, le Conseil Régional Fès-Meknès et la société Alten Delivery Center Maroc.

Y.S.A