×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Flash

Imagerie médicale : Le ras-le-bol des professionnels

Par L'Economiste| Le 22/05/2017 - 12:41 | Partager
Imagerie médicale : Le ras-le-bol des professionnels

"Des pratiques tendancielles". C’est en ces termes que les professionnels de la radiologie et de l’imagerie médicale s’insurgent contre les pratiques qui affectent la profession. La Fédération nationale de radiologie et d’imagerie médicale (FNRIM) vient en effet de mettre en cause les corps médicaux qui exercent ces spécialités qui ne sont pas de leur ressort. Pour elle, ces derniers sont dans une "situation illégale qui menace l’intégrité, la qualité et le développement de l’exercice de cette spécialité médicale, ainsi que la santé publique". Les corps visés sont essentiellement les traumatologues, pneumologues, rhumatologues, ORL et dentistes. À en croire la FNRIM, les radiologues ne peuvent exercer qu’après autorisation du Centre national de radioprotection (CNRP) et de l’Agence marocaine de sécurité et de sûreté nucléaire et radiologique (AMSSNuR). Ils sont accusés de faire entrer le matériel au Maroc par des "circuits parallèles, parfois de manières non conformes aux lois sur le rayonnement", s’insurge la FNRIM.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc