×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Flash

IED: Baisse "drastique" selon la CNUCED

Par L'Economiste| Le 27/10/2020 - 10:29 | Partager
IED: Baisse "drastique" selon la CNUCED

Crise oblige. Les investissements étrangers directs (IED) devraient connaître une forte baisse allant jusqu'à 40% cette année, à cause de la crise de coronavirus, avec une reprise attendue en 2022, a indiqué, mardi, la Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (CNUCED).

Selon la CNUCED, les confinements et la perspective d'une profonde récession mondiale ont considérablement réduit les IED. Ces derniers, selon la CNUCED, désignent les investissements par lesquels une entreprise résidente dans un pays acquiert un intérêt durable dans une entité résidente dans un autre pays.

Cette notion d'intérêt durable permet de distinguer les IED des flux purement financiers et plus fluctuants. Selon la CNUCED, ces investissements transfrontaliers ont chuté de 49% au premier semestre 2020 par rapport à la même période l'an dernier. Du financement des infrastructures aux fusions et acquisitions, toutes les principales formes d'investissement étranger ont été touchées. "La baisse a été assez drastique", a déclaré le directeur de la Division de l'investissement et des entreprises à la Cnuced, James Zhan, en conférence de presse.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc