×
Pari
Pari Par Mohamed Ali Mrabi
Le 26/09/2022

S’il y a un pari que le Maroc ne doit pas perdre, c’est bien celui de l’hydrogène vert. A l’ère de la «finitude des ressources», le développement de ce type d’énergie peut... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Hôtellerie de plein air: Les campings-caristes en rogne

Par L'Economiste| Le 26/10/2018 - 10:21 | Partager
Hôtellerie de plein air: Les campings-caristes en rogne

La récente suppression des demandes de prolongation de séjour touristique met en rogne les retraités européens habitués à passer 6 mois par an au Maroc. Désormais, de nouvelles instructions les obligent à se suffire d’un séjour n’excédant pas trois mois. Le paradoxe est que cette restriction ne concerne que les individus. Pour leurs véhicules, l’autorisation est, quant à elle, de 6 mois.

Devant cette situation, la Fédération de l’hôtellerie de plein air a envoyé des écrits aux Ministre de l’Intérieur, à celui du Tourisme, au Wali de la Région Souss Massa, au Délégué régional du tourisme et au Président du CRT. Aucune réponse n’a été reçue à ce jour.

F.N