×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Flash

France : Une "taxe halal" pour financer l’islam ?

Par L'Economiste| Le 10/09/2018 - 06:50 | Partager
France : Une "taxe halal" pour financer l’islam ?

L’idée avait été évoquée à maintes reprises et elle refait surface : instaurer une "taxe halal" pour financer l’islam de France. Un nouveau rapport de l’Institut Montaigne vient de remettre cette idée sur la table. Selon le document qui doit être présenté par son auteur Hakim El Karoui au président français, Emmanuel Macron, une organisation "neutre, indépendante des pays d’origine" des musulmans de France devrait être créée pour prélever cette taxe.

"L'idée c'est de créer une organisation neutre, indépendante des pays d'origine, indépendante de ceux qui tiennent aujourd'hui les mosquées, pour prélever une toute petite somme d'argent sur chaque acte de consommation et réinvestir cette somme d'argent dans le travail théologique, parce que c'est la mère de toutes les batailles", a expliqué El Karoui. L’argent prélevé pourrait notamment servir à construire des mosquées, former des cadres religieux et permettre d’éviter les financements opaques.

En France, le financement des mosquées par certains pays étrangers a souvent été remis en question. La "taxe halal" serait aussi un bon moyen de renforcer l’apprentissage de l’arabe à l’école car le nombre d’élèves qui l’apprennent dans les mosquées ne cesse d’augmenter.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc