France: Encore des bisbilles au CFCM

Par L'Economiste| Le 18/03/2021 - 10:55 | Partager
France: Encore des bisbilles au CFCM

Quatre fédérations composant le Conseil français du culte musulman (CFCM) ont annoncé, mercredi 17 mars dans la soirée, qu’elles se retiraient du bureau exécutif de cette instance.

Dans un communiqué commun, la Fédération de la Grande Mosquée de Paris, le Rassemblement des musulmans de France, Musulmans de France et la Fédération française des associations islamiques d’Afrique, des Comores et des Antilles (FFAIACA) ont déclaré, leur "retrait définitif du bureau exécutif du CFCM à compter de ce jour" mercredi. Elles dénoncent  la tenue, mercredi, d’une réunion organisée, selon elles, "unilatéralement" par Mohamed Moussaoui, président du CFCM, pour désigner l’aumônier national des prisons.

Ces fédérations estiment cette réunion a été "organisée en dépit du bon sens, de manière illégale et contre [leur] avis". Mais interrogé par l'AFP, Moussaoui a contesté cette version affirmant avoir "respecté les règles statutaires". En effet, la réunion s'est tenue en présence de deux fédérations turques qui n'avaient pas signé la Charte des principes pour l'islam de France: le Comité de coordination des musulmans turcs de France (CCMTF) ainsi que Millî Görüs (CIMG). Pour les fédérations contestataires, toutes les réunions du bureau exécutif doivent être suspendues "jusqu’à ce que les fédérations non signataires paraphent le texte".